chemin.jpg

La Cohérence Cardiaque

La cohérence cardiaque augmente la synchronisation entre le cœur et le cerveau, et ainsi la performance cognitive et l’intelligence émotionnelle. Les recherches scientifiques montrent qu’ils existent des mécanismes physiologiques par lesquels le cœur communique avec le cerveau, influençant le traitement de l’information, les perceptions, les émotions et la santé.

La cohérence cardiaque c’est quoi

 

Notre corps est prévu pour s’adapter à l’environnement, c’est une question de survie.

Tout ce qui est automatique est géré par le système nerveux autonome.

 

Il est indépendant de la volonté et commande toutes les fonctions qui nous maintiennent en vie (les battements de notre cœur, la température corporelle, la respiration) sans que l’on ait besoin d’y penser. Et heureusement !

 

Ce système a une fonction « accélération » et une fonction « ralentissement »

L’accélération du cœur est due à la sécrétion d’adrénaline sécrétée par le système nerveux sympathique, c’est l’accélérateur.

Le ralentissement du cœur est dû à la sécrétion d’acétylcholine sécrétée par le système nerveux parasympathique, c’est le frein.

 

Si on mesure le pouls (qui évalue le rythme cardiaque) d’une personne en continu et qu’on trace une courbe, on se rend compte qu’il varie en permanence avec un aspect en dent de scie, d’aspect chaotique.

C’est parce que le cœur réagit en temps réel pour adapter sa fréquence aux variations de l’environnement. C’est la variabilité de la fréquence cardiaque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le seul organe du système nerveux autonome accessible à la volonté est le système respiratoire.

Bien qu’il fonctionne de façon autonome, nous pouvons en partie l’influencer.

Donc, grâce à la respiration on peut avoir accès à la fréquence cardiaque.

 

La fréquence respiratoire normale est de 10 à 14 respirations par minute.

Si on respire plus lentement, (6 respirations par minute, soit 5 secondes d’inspiration suivie de 5 secondes d’expiration), on constate que le cœur se synchronise sur la respiration ; 6 changements de fréquence par minute.

Il ralentit, la fréquence change moins, la courbe de la variabilité de la fréquence cardiaque devient régulière. Il n’y a plus de dents de scie, la courbe devient cohérente ; c’est la cohérence cardiaque.

Le cœur et la respiration sont en phase.

Dans cet état de cohérence cardiaque, l’organisme bénéficie de nombreux bienfaits.

 

Les effets de la cohérence cardiaque

 

Depuis les années 1950, de nombreux effets de la cohérence cardiaque ont été publiés mais sont restés dans les annales scientifiques. Grâce au Docteur David Servan Schreiber, la cohérence cardiaque est sortie des laboratoires, à notre plus grand bonheur. On sait à présent comment évacuer le stress.

 

La cohérence cardiaque permet

 

  • De contrôler le stress

Le Docteur O’Hare donne dans sa conférence une belle définition du stress : Si face à une menace j’ai l’impression de ne pas avoir les ressources nécessaires pour l’affronter, la réaction de mon corps est le stress.

Quand on se retrouve face à une situation de stress, le système nerveux autonome prépare l’organisme à lutter ou à fuir.

Il sécrète de l’adrénaline qui agit immédiatement et du cortisol qui agit à plus long terme.

Cette réaction archaïque était adaptée à la survie, au combat physique. Mais aujourd’hui, les nombreux stresseurs psychologiques ou émotionnels induisent les mêmes réactions et épuisent l’organisme.

Or, après une séance de 5 minutes de respiration de cohérence cardiaque (6 respirations de 10 secondes par minute), le taux de cortisol dans le sang baisse d’environ 20% ce qui représente surtout le cortisol en excès et l’effet dure environ 4 heures.

 

  • De réduire l’hypertension artérielle

  • Diminution du risque cardio-vasculaire

  • De réguler la glycémie : Le sucre est le carburant nécessaire au combat et il est déstocké grâce au cortisol.

  • Réduction du périmètre abdominal

  • Meilleure récupération

  • Amélioration de la concentration et de la mémorisation

  • Diminution des troubles de l'attention et de l'hyperactivité

  • Meilleure tolérance à la douleur

  • Amélioration des maladies inflammatoires...

 

 

Exercice de cohérence cardiaque ou comment évacuer le stress

 

 

L’essentiel comme en toute chose est la régularité.

Sachant qu’une séance de 5 minutes a des effets bénéfiques durant 4 heures, il suffit pour couvrir une journée de faire 3 séances de 5 minutes par jour ; une le matin, et deux autres 4 heures et 8 heures après.

Par exemple 8h, 12h et 16h.

On peut rajouter une séance avant le coucher si on a des problèmes de sommeil.

Le Dr David O’Hare explique très bien tout ça dans son livre « Cohérence cardiaque 365 ».

 

3 fois par jour (3 x 4 heures = 12 heures),

6 respirations par minute (c’est le seul chiffre qu’on ne doit pas changer),

5 minutes par séance.

 

Pratiquer 3 fois 5 minutes par jour vous garantit des résultats sur le stress en 2 à 3 semaines et possiblement sur votre santé.

 Comment contrôler qu’on respire au rythme correct  de 5 secondes d’inspiration puis 5 secondes d’expiration

Si vous avez un smartphone, vous pouvez avoir toujours votre guide sous la main pour pratiquer n’importe où n’importe quand. Il existe plusieurs applications. J’utilise personnellement Respirelax, une application gratuite.

La cohérence Cœur Cerveau

Tout en respirant au rythme de 5 secondes d'inspiration et 5 secondes à l'expiration et en mettant votre main au niveau de votre sternum, vous déplacez votre attention vers votre cœur.

Vous pouvez alors respirer à partir de votre cœur en éveillant en vous un sentiment d'appréciation, de compassion, d'amour ou de tendresse, de gratitude pour quelque chose ou quelqu'un.

Vous allez alors créer de nouvelles connexions entre le cœur et votre cerveau. Le cerveau qui reçoit alors une information cohérente, enverra dans le corps des substances chimiques pour engendrer cohérence et donc équilibre et harmonie dans le corps.

youtube-cohérence-cardiaque-comment-évacuer-le-stress.webp
exercice-coherence-cardiaque.webp